Place Broglie / Centre

À propos de l’artiste

Oeuvre exposée : PERSPECTIVES POÉTIQUES N:21

Artiste ayant de nombreuses expositions a son actif, présent dans des collections publiques et privées, travaillant notamment sur la ville, les espaces urbains et la nuit, les images de Benjamin Kiffel (1972) s’inscrivent dans un cadre onirique. Elles détournent la réalité pour raconter des histoires, questionner le médium, offrir un autre regard et interroger nos imaginaires et nos registres culturels contemporains.

L’ intervention du plasticien, pour l’Industrie Magnifique va prendre la forme d’une installation monumentale d’un mur en béton de 12 mètres de long et de 3 mètres de haut. La sculpture utilise des techniques pointues de photogravure, savoir faire de l’entreprise Béton Fehr, intègre des images faites in situ spécifiquement pour le projet et sera éclairée par des lumières de type néon industriel.

L’objet jouant des perspectives rectilignes de la place Broglie redessine l’espace, crée des angles, des dynamiques, en modifie la lecture selon le point de vue. Le geste est épuré, presque minimal, malgré la taille imposante, et se veut résolument poétique. Il s’agit de remettre l’industrie au coeur de la ville.

La structure éclairée sera visible de jour comme de nuit évoquant les bâtiments industriels, mêlant des matières brutes au travail pictural, créant une esthétique particulière propre à l’artiste. L’oeuvre proposée repose sur une signalétique typique de l’industrie, utilise les compétences particulières du groupe Fehr et inscrit le travail de Benjamin Kiffel dans une synergie collective, de concert avec l’activité du mécène. Perspectives poétiques n:21 est aussi un clin d’oeil au fondateur Albert Fehr et son épouse Marthe puisque la numérotation évoquant aussi le process industriel est l’addition de leurs initiales. Graver une mémoire dans le béton et l’inscrire dans le patrimoine culturel et artistique d’un territoire, est a la fois un hommage mais aussi une perspective de rayonnement.

Détail et structure, poésie et sens, épure et matière : l’industrie onirique !

À propos de l’entreprise

Reichshoffen

Spécialisée dans les solutions béton, FEHR, entreprise familiale et indépendante depuis 1960, avec 9 centrales dans l’Est de la France et 5 sites de production dont 2 en Allemagne, emploie près de 710 personnes et propose à travers toute l’Europe une gamme de produits comprenant du béton prêt à l’emploi, des éléments en béton préfabriqués comme le mur Précoffré®, la prédalle et le panneau de bardage F(Clad)® en béton fibré ultra hautes performances.
Des services associés tels que la logistique, la location d’engins et des équipes d’assemblage complètent la gamme de produits. Basée sur le respect de l’environnement, FEHR développe des solutions toujours plus innovantes dans les domaines de la production, la logistique chantier alliant haute technicité, innovation et sécurité.

En savoir plus

À propos du lieu

Strasbourg

Située dans le centre historique de Strasbourg, c’est une place emblématique de la Ville. Proche des places Kléber et de la République, elle a été nommée en l’honneur du maréchal François-Marie de Broglie qui la transforma en promenade bordée de tilleuls en 1740. L’hymne de la Marseillaise y a retenti pour la première fois en 1792. Cette place est bordée d’édifices remarquables.

Les Strasbourgeois ont pris l’habitude de prononcer cette place Broglie « brou-gli » ou « brogli», bien que le nom « Broglie » se prononce « breuil », selon le prononcé français traditionnel de cette appellation patronymique d’origine italienne.

Ancienne place du Marché-aux-Chevaux, appelée « Roosmarkt » de Ross, le cheval en dialecte, elle est l’une des principales places de la ville. Située sur la Grande Île, elle se trouve entre la place Kléber, place centrale de la ville, et la place de la République dans la Neustadt. Elle a été nommée en l’honneur du maréchal François-Marie de Broglie, qui la transforma en promenade bordée de tilleuls en 1740 lorsqu’il était gouverneur de Strasbourg. La place prend sa forme actuelle avec la construction du théâtre municipal, entre 1804 et 1821, et le comblement du fossé des Tanneurs en 1832.

Elle est bordée de beaux hôtels particuliers du XVIIIe siècle et flanquée de trois rangées de platanes, deux jets d’eau se trouvent devant l’hôtel de ville. Durant la période de Noël, c’est sur cette place que se tient le Christkindelsmärik, le principal marché de Noël strasbourgeois.


Découvrez l'interview du mécène et de l'artiste

Pourquoi votre entreprise participe-t-elle à L’Industrie Magnifique ?

Pour valoriser la technologie et le savoir-faire de notre entreprise de manière artistique

Pourquoi ce choix : quel est le lien avec votre entreprise ? avec la place ?

La place Broglie ressemble à notre entreprise. Elle est un mélange d’histoire, d’architectures différentes, de polyvalence et de dynamisme.