Parvis Malraux

À propos de l'artiste

Oeuvre exposée : LES VENTS DU RHIN

Né à Strasbourg-Neudorf, le 14 septembre 1938, son travail porte principalement sur le temps et la mémoire, en particulier la « mémoire du futur » et les traces de notre civilisation que découvriront et interpréteront les archéologues du futur. Les techniques utilisées par Raymond Waydelich sont variées : sculptures, assemblages, gravures, dessins, peintures, collages, photographies, acier découpé…entre les mains de l’artistes, les techniques virevoltent et parfois s’épousent.
La puissance poésie du voyage à travers les siècles et l’espace a toujours hanté le travail de l’artiste. Elle était déjà présente en 1973, au hasard de la découverte chez un bouquiniste d’un cahier de couture d’une certaine Lydia Jacob. Raymond Waydelich raconte la vie rêvée de cette femme, avec sa famille inventée – un oncle pêcheur professionnel, un autre botaniste, un troisième photographe aux Etats-Unis et un quatrième archéologue.

Ses œuvres prennent souvent la forme d’hommages à un personnage célèbre, à des marques, à des lieux, ou font mémoire de voyages imaginaires de Lydia Jacob. 
Elles sont fréquemment investies par un bestiaire truculent et aux expressions mi animales mi humaines dans un esprit poétique teinté d’humour, d’onirisme et d’humanisme. Pour cet artiste, à quoi bon l’art s’il ne raconte pas d’histoires ?

Raymond Waydelich fait l’objet d’une rétrospective qui revisite ses mythologies et ses fictions à la Städtische Galerie et le Kunstverein d’Offenbourg, de l’autre côté du Rhin.

À propos de l'entreprise

Strasbourg

Entreprise alsacienne familiale fondée en 1976, CroisiEurope est devenue au fil des ans le leader de la croisière fluviale en Europe et s’impose comme LA référence.
Disposant d’une flotte de 55 bateaux sur les plus beaux fleuves d’Europe et du monde, la compagnie est présente sur tous les continents : l’Europe, l’Asie, l’Afrique et les Amériques. Accueillant chaque année plus de 200 000 passagers, CroisiEurope rassemble de plus en plus d’adeptes. L’objectif de la compagnie : offrir une formule “tout inclus” avec un service irréprochable sur des bateaux de catégories 4 et 5 ancres à dimension humaine (accueillant en fonction de leur taille de 22 à 200 passagers), proposant une variété de croisières sans cesse renouvelées. Ceci en intégrant tous les métiers de la croisière pour promouvoir de manière originale l’art de vivre à la Française au fil de l’eau. Grâce à ce positionnement unique, CroisiEurope est le seul opérateur proposant une flotte de bateaux dont la diversité permet de naviguer à la fois, sur les canaux de France, sur les plus grands fleuves du monde et sur les mers. Des fêtes de famille, en passant par des croisières à thèmes, culturelles ou encore l’organisation de vos séminaires à bord, trouvez la croisière qui vous correspond sur www.croisieurope.com ou dans votre agence de voyages.

En savoir plus

À propos du lieu

Située sur la presqu’île Malraux, la Place est au bord du bassin Austerlitz et de l’ancien bâtiment portuaire de l’Armement Seegmuller transformé en médiathèque, à proximité de la place de l’Étoile, de la Cité de la Musique et de la Danse, et du centre commercial Rivétoile. Ce nouveau quartier, appelé Fronts de Neudorf, s’inscrit dans un vaste projet d’urbanisme baptisé Deux Rives et visant à relier le secteur du Heyritz jusqu’au Port du Rhin. La médiathèque occupe un ancien bâtiment portuaire de l’Armement Seegmuller construit dans les années 1930 et désaffecté en 2000. Les grues de manutention ont été conservées et les autres bâtiments l’ancien Armement Seegmuller sont également en cours de réhabilitation.

Le projet de réhabilitation est l’oeuvre des architectes Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart. Elle fait partie des 28 bibliothèques et médiathèques de la Communauté urbaine de Strasbourg. Elle a été inaugurée le 19 septembre 2008, par le maire de Strasbourg, Roland Ries. Avec ses 11 800 m2 et ses 160 000 documents répartis sur à peu près 20 km de rayonnage, elle est classée comme étant la plus grande bibliothèque publique de l’est de la France.

La médiathèque occupe six étages dont cinq sont ouverts au public.


Découvrez l'interview du mécène et de l'artiste

Pourquoi votre entreprise participe-t-elle à L’Industrie Magnifique ?

Participer à ce projet unique et d’une telle envergure nous parait déjà être une idée formidable et y prendre part est pour nous incontournable.

Mettre en avant notre jolie Ville de Strasbourg, si riche culturellement et historiquement, en montant un projet qui rassemble L’Art et les compétences industrielles et artisanales locales ne peut être qu’une idée très excitante pour une compagnie comme la nôtre.

Nous sommes une entreprise familiale Alsacienne et venons de fêter nos 40 ans d’existence en 2016.
Le créateur de notre compagnie, notre père était lui-même artiste au début de sa carrière, puisqu’il était potier d’origine. Il excellait également en peinture acrylique et a décoré la quasi-totalité de nos premiers bateaux.
Notre compagnie fait partie intégrante du paysage entrepreneurial Alsacien et nous faisons rayonner l’Alsace à travers toute l’Europe et même le monde.
Etre présent et mécène sur ce projet est une évidence

Pourquoi ce choix : quel est le lien avec votre entreprise ? avec la place ?

L’artiste une évidence également. Déjà présent par ses œuvres sur certains de nos bateaux, il est militant Croisieurope depuis de très nombreuses années, et ami de notre père.
Son esprit, sa culture et sa vision sur l’entreprise correspond à la nôtre.

Le Parvis Malraux- historiquement port de déchargement : 2 jolies Grues paindavoine magnifiquement restaurées dominent toujours encore ce lieu. Croisieurope a bien entendu un rapport particulier au port et à l’eau. Encore une fois une évidence…